Consulter les messages sans réponse | Consulter les sujets actifs Nous sommes actuellement le Dim 22 Avr 2018 04:05



Répondre au sujet  [ 14 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
 Interview intéressante sur Skyrim : parti-pris sur le JdR 
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour à tous,


Je viens de trouver une interview très intéressante de Peter Hines, sur Skyrim (The Elder Scroll V), sur le blog de Bounthavy Suvilay, la rédactrice en chef du très regretté IG Magazine.

Il expose un parti-pris sur le JdR et en particulier sur le fait de faire évoluer son personnage, qui s'applique à mon avis aussi bien au JdR papier que JV.

Citer :
Pour nous, un RPG est un titre qui vous permet d’incarner celui que vous voulez et de jouer de la façon que vous souhaitez : vous définissez votre personnage par des actions et pas en cochant des cases avant que le jeu ne débute. Dans Skyrim, vous pouvez toujours choisir d’incarner un assassin, un mage ou un mercenaire en vous enrôlant dans un groupe ou en acceptant certaines quêtes, mais c’est vous qui décidez de ce que vous êtes. Si vous passez votre temps à collecter des ressources, faire des potions et utiliser la magie, alors vous êtes un certain type de personnage, un certain type de mage ou d’alchimiste. Si vous êtes non-violent et que vous faites tout pour éviter les affrontements, alors vous jouez un autre type de personnage. Dans un jeu d’aventure, on ne s’embêterait pas à vous offrir toutes ces possibilités. Vous incarneriez un héros défini et c’est tout ; vous iriez ici ou là, vous monteriez en niveaux et vous combattriez les ennemis. Dans le cas de Skyrim, nous laissons un maximum de choses à disposition et toutes les options restent ouvertes. Tout dépend vraiment de votre façon de monter en niveaux, d’aider ou de combattre telle ou telle organisation, de finir telle ou telle quête. Tout ceci détermine votre personnage et fait partie du role play, votre façon d’être dans ce monde.


Cela cadre bien, il me semble, avec ce que nous cherchons à mettre en place sur Hoshikaze, tant du coté du JdR papier que de "Stars of Call" : cette liberté, cet aspect sandbox illimité, cette interaction entre le personnage, le monde et les actions du joueur. Bon, évidemment, c'est moins facile que de se contenter de quêtes linéaires et de personnages qui montent juste des niveaux fixés d'avance...

Qui plus est, je trouve que c'est très bien exprimé et qu'en fait, on lit rarement ce point de vue aussi clairement présenté... Qu'en pensez-vous ?

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Dim 10 Nov 2013 11:14
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer 8 Juil 2009 09:42
Message(s) : 269
Ca toujours été mon point de vue sur le jdr papier et en jeux vidéos.


Dim 10 Nov 2013 23:41
Profil
Contributeur

Inscription : Mer 14 Août 2013 19:39
Message(s) : 33
En tant que grand fan des elder scroll je trouve cet article super intéressant .
J'y mettrais pourtant quelque bémols .
Skyrim perd la notion de classe...ce qui peut entrainer aussi l'inverse que de laisser le joueur choisir le personnage qu'il veut jouer ....on se retrouve avec un perso qui fait tout et n'importe quoi .
L'ancien de systéme de classe servant de cavenas avec les compétences principales et secondaire était à mon avis mieux adapté à du roleplay .

Il manque aussi à skyrim pour étre un bon sandbox deux autres choses :

un meilleur scaling de la difficulté , à un moment appart les dragons, j'avais l'impression de rouler sun sur un peu tout...en même temps cela est voulu on joue un héro presque divin

un autre élément qui manquait est l'absence d'interaction entre les objectifs des factions , on peut sans problème devenir le boss de toutes les guildes , adhérer à l'une ne ferme pas la porte à l'autre


Mar 12 Nov 2013 13:40
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 2 Août 2009 11:28
Message(s) : 946
Localisation : Spatien
Ce qui est bien avec Skyrim, c'est les mods qui règle la plupart des problèmes lié aux critiques du jeu.
Rajoute des factions. Par exemple si vous êtes Vampire ou Loup Garou pas de possibilité de rentrer chez les Vigile de Stendar ou la Garde de l'Aube...
Pour la difficulté il y a le rajout RP de la nourriture et du repos.

_________________
"L'imagination est plus forte que la science"
Albert Einstein
"un dé pour les dominer tous
un dé pour les unir
un dé pour les rassembler tous
et sur les tables, les faire jouer!"


Mar 12 Nov 2013 14:56
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour denkouarai,


Pour les classes, certes il faut des limites, mais elles sont en général fournies par le fait que l'on ne peut dédier des ressources à tout va. Alors, soit on cherche un "jack-of-all-trades", un touche-à-tout qui ne sera vraiment bon nulle part, soit on se spécialise, mais je préfère quand même pouvoir combiner des spécialités très différentes dans un même personnage. Les mécanismes de classe sont souvent à mon goût trop rigide pour cela.

Coté difficulté, l'idée est justement de pouvoir aller partout, mais de se rendre compte que certains coins sont trop dangereux à bas niveau. Par contre, çà se paye à haut niveau... Quid de mécanismes de coopération entre PnJs pour obtenir des groupes puissants ?

Je te rejoins complétement pour les factions : si le mécanisme lui-même est ouvert, il faut que des limites soient données pour éviter de faire n'importe quoi. Par exemple, le système de diplomatie de Freelancer montre une bonne manière d'y arriver assez simplement. Chaque modification de réputation envers une faction a des répercussions sur les factions ennemies ou alliées de celle-ci. Du coup, arriver à garder un équilibre est un exercice de marche sur un fil. Ne connaissant pas bien Skyrim, je ne sais si c'est comme çà...

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mar 12 Nov 2013 15:05
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 2 Août 2009 11:28
Message(s) : 946
Localisation : Spatien
Dans le jeux original, tu es un vrai dieu, tu peux tuer n'importe qui, payer ou effectuer ta peine de prison et c'est comme si tu n'avais rien fait.
Les mods quand à eux rajoute un peu de piment, entrer dans une faction en bloque une autre, et ajoute un certains nombres de faction et groupe (dont la guilde des voleur rivale de faillaise et une bande de justicier qui font trop de zèle).

_________________
"L'imagination est plus forte que la science"
Albert Einstein
"un dé pour les dominer tous
un dé pour les unir
un dé pour les rassembler tous
et sur les tables, les faire jouer!"


Mar 12 Nov 2013 20:11
Profil
Contributeur

Inscription : Mer 14 Août 2013 19:39
Message(s) : 33
Bonjour à tous ,

Enfaite un systéme qui a été perdu dans les nouveaux elder scroll (je ne connais pas oblivion par contre ...) et qui était implémenté dans Morrowind , été un systéme de classe un peu particulier .
Tu prenais un archétype en début de jeu , celui-ci te fournissait un certain nombre de compétence primaire , secondaire et enfin les autres .
Pour prendre un niveau il fallait enfaite monter ces capacités primaire et secondaire , tu pouvais ainsi dans ton archétype spécialisé ton perso comme tu l'entendais .
Au niveau RP cela était plus cohérent ....dans skyrim tu peux faire un barbare (pagne et épée à deux mains ) qui lance des boules de feu , pour ceux qui connaisse bob lennon cela va leur rappeler des souvenirs .

Enfaite dans Skyrim , le nombre de faction a été réduit drastiquement ....tu peux étre le maitre de toutes les guildes sans exception , à l'inverse de ce qui se faisait avant , j'aime ici reprendre l'exemple de morrowind avec les maisons nobles ou certaine guildes , adhérer à l'une te fermait la porte de l'autre ...un systéme à la freelancer été ainsi plus cohérent .
Je crois que c'était ce qui se faisait aussi dans fallout 2 si je ne dis pas de bétise .

Enfin sur la progression , pour faire ce que tu dis , il faut éviter le level scalling , qui est trop présent aujourd'hui dans les rpg sandbox , un trop grand level scalling atténue le sentiment de danger et ainsi à force donne l'impression de rouler sur tout ce qui bouge ....ou alors il faut la possibilité de prendre des compagnons ...la dessus les elder scroll non jamais été trés bon , je ne vois pas de jeu là tout de suite

deux choses aussi super importante dans le JD :

réputation
Alignement

il est difficile de mener un certain nombre d'acte heroique , porter des armes légendaires et que les pnj te traitent comme le dernier pékin du coin .
l'alignement compte moins mais ajoute de la profondeur au rp , il faut par étre éviter le coup de je suis le grand méchant trop dark


Mar 12 Nov 2013 20:57
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour denkouarai,


Je ne trouve pas ça si incohérent que çà, ton barbare à bdf, SAUF s'il peut le devenir instantanément. Il doit évoluer peu à peu et peut-être son apparence changera-t-elle aussi un peu, avec des vêtements et des objets qui lui fourniront des pouvoirs magiques, etc. En tout cas, je trouve çà plus intéressant que de dire, j'ai un barbare, monter de niveau ne lui permettra jamais que de gagner +2 à la hache par niveau...

Pour les factions, 200% d'accord par contre. Aussi avec la réputation et l'alignement et leur influence ingame. Maintenant, on touche au plus difficile coté programmation : comment évaluer le comportement du joueur et adapter celui du jeu en conséquence. Ton exemple des PJ, mais aussi "je suis le chef de la guilde des lawful goods du coin, et je slashe tous les gentils paysans qui passent à ma portée". Il doit falloir trouver un moyen de sanctionner çà, et çà marche aussi dans l'autre sens, le chef des chaotic evils du coin ne va pas distribuer toute sa fortune à la vente de charité...

C'est quoi le level scaling ? En 1/4 de secondes de recherche, j'ai cru comprendre que c'est adapter le niveau des ennemis à celui du joueur. Si c'est bien ça, pour moi, un bon level scaling donne en permanence une menace en face, du type "facile de survivre, difficile de vaincre, de se faire une réputation et de devenir un héros". Ça peut passer par plusieurs voies : nombre, types, capacités individuelles des ennemis, etc...

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mer 13 Nov 2013 06:07
Profil Site internet
Contributeur

Inscription : Mer 14 Août 2013 19:39
Message(s) : 33
Bonjour mutos ,

le principale soucis de ce type de systéme , de choix de talent ect est de pouvoir l'amener intelligent . Ce que peux de jeux font justement , skyrim n'en fait pas partie , les premiers sorts de bas niveau peuvent étre lancé quasiment au début du jeu sans trop de pré requis ...il faut et c'est la le défis une gestion intelligente de cela .

J'aime reprendre le systéme de morrowind , qui faisait cela pas trop mal , les compétences malgrés les archétypes , sont accessible à tous , elle évolue lors de leurs utilisation ...skyrim fait cela aussi mais je ne sais pas il n'y a pas assez de limitation pour moi ....un pure guerrier peut devenir mage mais cela doit étre difficile et se faire sentir ^^ ce que les jeux ont parfois du mal à amener

Pour le level scalling en effet c'est l'adaptation du niveau des ennemis au niveau du PJ . Le probléme comme tu le dis est d'amené une menace qui soit crédible pas forcément insurmontable . Aujourd'hui je ne connais pas de jeu qui gére cela de manière parfaite ...j'ai souvent l'impression que au bout d'un moment tu finis par rouler sur tous ce qui bouge . Un jeu comme dragon age gérait cela d'une autre maniére , enfaite la menace est la difficulté ne venait pas forcément des ennemis mais des PNJ alliés , en effet dés le mode normal , il y avait un systéme de friendly fire qui obligeait à prendre en compte d'autre les placements ect parfois on mourrait car on restait dans l'aoe du mage ^^


Mer 13 Nov 2013 20:10
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 2 Août 2009 11:28
Message(s) : 946
Localisation : Spatien
Skyrim permet de tout faire, et le problème c'est qu'il a pensé à la bonne fois des joueurs, mais oublie parfois les grosbill. Par exemple j'ai construit un ravageur (guerrier à une main et sort de destruction et quelques notions de voleur).
Le joueur grobill a envie d'être un Dieu, un guerrier super puissant !!! Bah dans un sens c'est l'éclate d'être super puissant et de se taper du dragon à tour de bras.

Ce qui pousse les joueurs à ça c'est sans doute aussi à cause des dragons... A oui, essayer d'attaquer un dragon qui vole avec un barbare... Du coup on recherche autre chose pour le vaincre et les sort bas niveau sont là.

Le level Scalling est à chier... désolé de parler comme ça, mais à partir du niveau 40 plus aucun monstre ne résiste au héros. Je crois que c'est surtout l'impression de grosbill qui a été introduit dans le jeu pour convertir les casuals ^^
Et c'est surement le problème du jeu vidéo de nos jours, l'ouverture du marché à tous. Du coup les jeux sont trop grand publique (Call of Duty par exemple).

_________________
"L'imagination est plus forte que la science"
Albert Einstein
"un dé pour les dominer tous
un dé pour les unir
un dé pour les rassembler tous
et sur les tables, les faire jouer!"


Mer 13 Nov 2013 21:23
Profil
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet   [ 14 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduit en français par Maël Soucaze.