Consulter les messages sans réponse | Consulter les sujets actifs Nous sommes actuellement le Sam 21 Avr 2018 03:19



Répondre au sujet  [ 33 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
 Voir avec les yeux d'un navire 
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Une petite nouvelle qui donne un aperçu de ce que peut ressentir un porteur marionnettiste, et plus particulièrement un de leurs navires vivants.

Citer :
Le petit navire trapu exultait. L'excitation de la traque, la communion avec ses pilotes, la lumière délicate de la naine rouge qui s'infiltrait au travers de son bouclier pour finir par caresser sa peau et être convertie en succulente énergie : il était dans son élément. Il fit jouer lentement ses muscles et ses puissantes nacelles basculèrent, s'orientèrent, puis s'alignèrent, de nouveau en position d'accélération. Serein, il attendait le moment où ses moteurs, tordant l'espace, le porteraient sur sa proie.

Dans leurs poches, les Maîtres se réjouirent de sa joie. Mais ils restaient nerveux. Deux semaines plus tôt, lorsqu'ils avaient embarqué en lui, il avait ressenti, perçant l'exaltation de la symbiose et par-delà même leur habituelle bienveillance, de la douleur et de la colère. Il n'était qu'un animal, il ne pensait pas comme eux, il ne voyait pas aussi loin. Mais ce qu'ils lui avaient expliqué en messages délicats de cerveau à cerveau, il pouvait le comprendre.

Un paquebot avait été tué avec tous ses passagers. L'image l'avait bouleversé. Il connaissait le grand navire. Du temps où il était encore un enfant, sans générateurs, ni moteurs ni implants, il l'avait brièvement côtoyé. Déjà adolescent, l'immense long-courrier faisait déjà vingt fois sa taille et se réjouissait de son implantation prochaine, qui lui permettrait enfin de quitter les cuves et les tunnels pressurisés de la station d'élevage pour parcourir les étoiles, en communion avec son équipage. Maintenant, il n'était plus.

Qui plus est, plusieurs jeunes Maîtres avaient été enlevé. Par des non-Maîtres : des créatures dures, incapables de se lier à un animal, et qui d'ailleurs tuaient des animaux pour les manger. Du moins avait-il capté cela dans l'esprit de son pilote. Car un patrouilleur les avait vu alors qu'ils quittaient le lieu du forfait. Un navire hideux, aux lignes dures, aux reflets métalliques, fait de matière inerte. Humain, Sshaad, Rith, K'Rinn ? Les noms des espèces ne lui disaient rien. A son pilote, ils évoquaient des images et, de manière surprenante, certaines avaient une teinte d'amitié. Lui savait seulement qu'il devait se souvenir de chaque donnée sur le navire suspect et le traquer sans relâche.

Alors ils étaient sorti du cocon douillet de leur port d'attache. Ils avaient volé d'étoile en étoile, de point de saut en point de saut, sondant chaque système stellaire et interrogeant les autres navires dans l'espoir de repérer leur cible. Bredouille, bredouille, bredouille ! Jusqu'à cet instant où enfin, un navire Humain les avait renseigné. Oui, il avait aperçu leur cible, fuyant l'espace des Maîtres à une accélération démente, allant vers l'espace Planètariste.

Ses pilotes avaient calculé sa route probable et décidé de tendre un piège. Car lui, Rouge-Espace, était un navire très spécial sous son apparence anodine de petit patrouilleur balourd. Un perceur lui avait été greffé. Excessivement gourmand en énergie, il lui permettait néanmoins de s'affranchir des routes de saut qui contraignaient les autres navires. Alors il avait sauté, de là où il était, vers le système où l'ennemi allait émerger.

Maintenant, il baignait avec volupté dans la douce lueur de l'étoile naine qui le nourrissait et le cacherait aux senseurs. Mais restait concentré, tous ses sens aiguisés en éveil. Le point de saut était à trois heures de lumières. Dès que l'ennemi émergerait, ses Maîtres l'identifierait et décideraient. Liés à eux par la symbiose, il répondrait avec joie à leurs sollicitations. Accélération foudroyante ou soutenue, manœuvres acrobatiques, tir de missiles ou de fléchettes, éperonnage ou abordage même, il avait été entraîné pour cela des années durant. Il était un navire de combat et dans quelques heures, il serait en face de son destin.


_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mar 9 Juin 2009 13:40
Profil Site internet
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer 19 Mai 2004 10:14
Message(s) : 711
Localisation : entre angers et saumur...
Message  
Pas mal...

ça me fait penser que je me pose une question pour la réecriture de mon propre projet :
l'épave du vaisseau dans lequel sont les survivants, bien que "classique", n'avait-il pas une IA, même si non sentiente (enfin, sans Ego ou Moi) ?
et en reste -t'il quelque chose ?


Mar 9 Juin 2009 14:19
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Message  
Bonjour Gaëlle,


Merci de ton appréciation ! As-tu des commentaires, des critiques ou des pistes d'améliorations ?

Pour ton projet, je ne me souviens pas de ce détail, mais là c'est toi seule qui peut le dire ! Cela dépend aussi de ce que tu veux qu'il soit. Un perso AI a pas mal d'implications !

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mar 9 Juin 2009 17:18
Profil Site internet
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer 19 Mai 2004 10:14
Message(s) : 711
Localisation : entre angers et saumur...
Message  
Non, pas vraiment...
mon coscénariste me conseille de recentrer sur l'histoire que je veux raconter...
et c'est vrai qu'elle a pas évoluée, en se recentrant sur le thème des survivants, et sur le "couple" Yël / Gahalan (l'hermaphrodite et "l'alien humain*")

* les solariens, bien que physiquement humains comme les autres, ont développé en 250 une civilisation basée sur la survie dans l'espace...
pour beaucoup de colons et de terriens, ce sont des "extra-terrestres".

J'en viens à me questionner sur le rôle et l'utilité du couple plus classique du capitaine de vaisseau issu de la resistance, et de la desertrice de l'Ordre...
(même s'ils sont très intéressants eux aussi)


Mar 9 Juin 2009 17:40
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Message  
Bonjour Gaëlle,


Laisse d'abord couler ce qui coule de source. La préquelle se présente bien, finis-là d'abord. Ensuite, base-toi sur ce qu'elle t'aura révélé pour modifier l'histoire principale. Si nécessaire seulement, attention !

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mar 9 Juin 2009 17:55
Profil Site internet
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer 19 Mai 2004 10:14
Message(s) : 711
Localisation : entre angers et saumur...
Message  
bin, c'est que je connais déjà la fin ;)
et là on commence à re-brainstormer
bon après j'ai une autre histoire courte qui se passe entre les deux, mais je souhaitais y bosser seule... pendant la réalisation du dossier editeur

(si tu veux je peux te poster un résumé...)


Mar 9 Juin 2009 18:01
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Message  
Bonjour Gaëlle,


Alors finis d'abord la préquelle. Finis ce que tu as commencé. Une fois cela fait, tu pourras aller plus loin ^-^ Sur ce qui est abouti, tu pourras construire la suite !

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mar 9 Juin 2009 20:10
Profil Site internet
Contributeur

Inscription : Mer 10 Juin 2009 08:12
Message(s) : 2
Localisation : Les 13 planètes ;-)
Message  
Bonne idée ça fait un poursuivant de plus :D :D surtout s'il a pas le soucis avec les sauts, ça pourrais être sympa une embuscade :twisted: :twisted: surtout que les Marionnettistes vont être (un peu?) en colère :P :P (on se demande pourquoi :roll: )


Jeu 11 Juin 2009 13:23
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Message  
Bonjour Francis,


Oui, en effet. En fait, depuis que l'on avait travaillé dessus un midi, j'avais des idées dans la tête. Et voilà, il y en a une qui est sortie ! Rassurez-vous, il en reste plein d'autres.

Si tu le fais intervenir, l'idée c'est vraiment çà. Il fait partie des enquêteurs Marionnettistes dont on avait parlé alors. Ils ont été dépêchés en espace Planètariste pour intercepter les kidnappeurs. Ils ne sont pas là officiellement, ce n'est qu'un navire assez petit, mais ils sont déterminés, navire compris, et personne n'ira se mettre en travers de leur chemin...

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Ven 12 Juin 2009 04:20
Profil Site internet
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam 2 Mai 2009 21:16
Message(s) : 527
Message  
Un perso vaisseau, c'est original et il y a plein d'implications intéressantes.
Du point de vue Marionnettiste, quel est son statut? Un Porteur adapté super-Cyborg (comme les Cyborgs humains adaptés en char d'assaut) avec un Marionnettiste fixé dessus, ou un être unique à intelligence de Marionnettiste?


Ven 12 Juin 2009 19:05
Profil
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet   [ 33 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduit en français par Maël Soucaze.