Consulter les messages sans réponse | Consulter les sujets actifs Nous sommes actuellement le Lun 10 Déc 2018 15:05



Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
 Droits d'auteur sur les recueils ? 
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour à tous,


Maintenant que des textes ont été soumis et que l'on a commencé le ping-pong entre auteurs et relecteurs pour la première publication sur le site, il faut parler des droits d'auteurs sur les nouvelles.

J'ai regardé pas mal de solutions et le mieux actuellement, tant que nous n'avons pas de maison d'édition intéressée, reste TheBookEdition. Il s'agit d'un partenaire d'impression à la demande, qui mets les livres sur son catalogue internet et permet à l'auteur de les acheter au prix de fabrication et de poser une marge dessus à sa guise.

Bien sûr, la marge est ajustable, mais elle doit rester raisonnable. Pour le recueil comportant mes nouvelles, je l'ai fixé entre 1€ et 2€ par exemplaire. L'idée est : je prends le prix de revient, j'arrondis à l'€ supérieur et j'ajoute 1€.

Si je me base sur 10 nouvelles, en divisant la marge en une moitié collective, qui reste à l'association et une moitié individuelle, répartie au nombre de nouvelles par auteur, j'obtiens en centimes d'€ par livre : 50c à 1€ pour l'association et entre 5c et 10c par par nouvelle.

Il faut aussi savoir que nous comptons vendre en ligne quelque chose comme entre 1 et 10 exemplaires par mois de chaque recueil. Après, sur les Conventions, nous comptons avoir sur le stand 5 à 10 livres et en voir partir 5 environ par Convention. Ce qui double à peu près les ventes sachant que nous comptons être présents à 10 Conventions par an en régime de croisière. Attention, on n'est pas là dans des chiffres de vente faramineux, mais ce n'est pas non plus l'objectif. Celui-ci est avant tout symbolique : le livre existe !

Maintenant, une autre idée est de garder tout dans l'association et de s'en servir pour promouvoir les recueil, par exemple en achetant des exemplaires pour service de presse. Je ne pense pas que ce soit pour l'argent que vous participez, ce n'est pas pour l'argent que j'organise et l'association n'est évidemment pas à but lucratif.

D'autant que ce recueil restera à tirage limité, l'idée est, comme dit plus haut, surtout qu'il existe et qu'il puisse nous permettre, l'association comme les auteurs, d'aller voir des éditeurs avec des livres dans les bras !

De toute manière, nous garderons trace de tous les livres vendus. Mais il faudra d'abord se mettre d'accord sur quelque chose concernant les DA. Je vais d'ailleurs relire le règlement pour voir si j'avais prévu quelque chose.

EDIT #1 : j'ai trouvé dans le règlement, il était mis 20% pour l'association et 80% à répartir entre les auteurs.

EDIT #2 : soit dit en passant, calculer les DA par rapport à la marge ne me semble pas légal en France (à vérifier) et l'Association, en tant qu'éditeur, ne perçoit pas de DA. Voir donc les derniers posts pour une formule plus réaliste par rapport au droit français.

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Lun 3 Août 2009 04:14
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour à tous,


Clairement, au vu de la lenteur des ventes sur le premier recueil, nous allons attendre devoir la réaction au deuxième pour décider quelque chose sur les D.A., pour l'instant l'objectif restera d'atteindre tout simplement l'équilibre financier sur l'ensemble des deux recueils.

Une fois cet équilibre atteint, je referai une feuille de calcul pour évaluer les D.A. de chaque auteur en me basant sur ce qui était stipulé dans le règlement.

Par la suite, il me semble juste que ces droits soient calculés au fur et à mesure et communiqués aux auteurs à chaque fin d'année. Une fois informés du montant, vous aurez la possibilité de dire ce que vous souhaitez récupérer et ce que vous souhaitez donner à l'Association.

Cela me semble la manière la plus juste et la plus pratique de procéder. Maintenant, il ne s'agit encore que d'un principe. Pour l'appliquer, il faudra d'abord que les recueils atteignent l'équilibre et ensuite que l'on trouve une bonne formule de calcul.

Nous pourrions faire une tentative de mise en place de cette formule pour l'AàT 2010-2011. Par la suite, lorsque nous aurons trouvé la bonne formule, nous l'appliquerons à tous les livres que nous vendrions dans le futur, càd entre autres aux rééditions du recueil 2009-2010.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Sam 23 Jan 2010 16:09
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 2 Août 2009 11:28
Message(s) : 946
Localisation : Spatien
Je pense que les droits d'auteurs pourraient être versé à l'association et utilisé en frais de déplacement ou autre dépense très utile à l'association.

_________________
"L'imagination est plus forte que la science"
Albert Einstein
"un dé pour les dominer tous
un dé pour les unir
un dé pour les rassembler tous
et sur les tables, les faire jouer!"


Sam 23 Jan 2010 22:14
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour Soulnight,


Oui, pour l'instant c'est ce que l'on fait, on reverse tous les droits à l'association. En effet, dans un premier temps, on cherche à arriver à l'équilibre financier sur l'activité édition, qui coûte quand même de l'argent. Et après, l'édition doit permettre justement d'aider l'association à entreprendre de nouvelles choses, devenir une source de revenus stable.

Mais il est aussi essentiel que les auteurs soient rémunérés pour ce qu'ils font pour le projet. Et c'est pour cela qu'au final, l'association devra fonctionner comme une vraie maison d'édition, avec des contrats d'édition et des droits d'auteur reversés aux auteurs. Donc, évaluer la marge faite sur chaque livre, la diviser et une part va à l'association et une part aux auteurs.

Après, tous nos calculs montrent que ces droits ne seront jamais faramineux ^-^ Mais pour la part qui reviendra à l'association, cela permettre de financer l'activité récurrente et de lancer de nouveaux projets : le JdR, la BD, le JV, les figurines, etc... Pour la part auteurs, plus tard, cela pourra constituer un petit plus ou bien ils pourront la reverser à l'association pour la soutenir.

Il faudra aussi après aborder la question des DA des illustrateurs qui n'ont qu'une petite image dans un recueil. Comme tous ceux dont les images ont illustré le guide de l'univers ou bien Corwin, qui en plus d'avoir écris une nouvelle a fait l'image de couverture.

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Dim 24 Jan 2010 07:55
Profil Site internet
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar 6 Jan 2009 12:20
Message(s) : 84
Localisation : 77
bonjour à tous,

pour ma part, les illustrateurs ont droit à des D.A. au même titre que les auteurs, étant eux-mêmes auteurs de leurs illustrations qui demandent aussi, j'en suis sûr, beaucoup de travail...
maintenant, il est vrai qu'il est préférable de tout reverser à l'asso pour le moment pour équilibrer les finances... pour les DA ce sera effectivement à voir plus tard...

_________________
http://alexandreverkelak.unblog.fr/


Ven 29 Jan 2010 04:43
Profil Site internet
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 11 Mai 2009 12:23
Message(s) : 57
Localisation : Bretagne
Bonjour,

comme je te l'ai déjà dis en mail,
je suis "POUR" que le règlement de l'AT soit amendé afin que les auteurs aient conscience que leurs droits d'auteur seront versés en terme de "n" exemplaires d'auteur.
Cela se fait beaucoup dans les AT d'associations, et bien entendu dans les fanzines/webzines etc etc...
Puisque c'est l'asso qui prend les risques financiers, autant que ce soit elle qui touche l'ensemble des royalties : rien de choquant à cela.

Du moment que nos noms apparaissent clairement ;)

Et je pense aussi que pour les deux ou trois premiers recueil, on pourrait même descendre à deux exemplaires par auteur.

Ensuite, en vitesse de croisière, l'asso pourra toujours proposer un aspect "financier" qui, j'en suis sûr, n'est pas le moteur principal motivant les auteurs du coin.

ceci n'est que mon avis.
a+


Ven 29 Jan 2010 09:24
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour à tous,


Je reprends la discussion là où elle a été laissée. On a avait décidé pour l'instant de reverser tout à l'association, de donner un exemplaire d'auteur à chaque auteur de nouvelles et de reporter la décision d'une manière de traiter les DA, dans l'attente d'une certaine maturation de l'activité.

Avec la parution du 3ème recueil, on a essayé des solutions, eu d'autres discussions hors forum et entrepris de formaliser la questions du statut des auteurs contribuant à Hoshikaze. Or, la question des DA émerge forcément à nouveau dans ce dernier point.

Ces livres sont par définition des œuvres collectives ou des œuvres de collaboration, et plutôt des œuvres de collaboration d'ailleurs, puisque l'on peut séparer chaque contribution (nouvelle, image, etc...) et l'attribuer à un auteur.

Les DA sont donc à calculer selon un principe proportionnel, séparant les DA globaux en parts selon la contribution de chacun. Sur le principe, tout va bien. Après, il s'agit d'évaluer la contribution de chacun à l'œuvre totale. Et c'est là que tout se gâte, car personne n'est jamais d'accord ^-^ et les discussions peuvent être infinies.

L'idée serait d'avoir une typologie des contributions et une pondération de chaque type de contribution. A partir de là, on peut établir pour chaque œuvre une liste des auteurs. On note alors pour chaque auteur, pour l'œuvre en question, le nombre de chaque type de contribution. On additionne alors les parts et on divise par le nombre total de parts sur l'ensemble des auteurs de l'œuvre. Cette méthode a l'avantage de bien se formaliser sur Excel et d'être assez juste.

Après, si on devait l'adopter, la discussion se reporterait alors sur la pondération de chaque type de part ! Je propose comme une base de départ les pondérations suivantes :
  • Participation à l'œuvre : 10 parts,
  • Illustration dans le texte : 4 part,
  • Illustration pleine page : 8 parts,
  • Illustration de couverture : 10 parts,
  • Nouvelle : 10 parts.

L'idée derrière cette pondération est d'abord de valoriser la participation au travail sur Hoshikaze, d'où la part de participation à l'œuvre, puis d'évaluer chaque contribution en fonction du travail requis et de sa place dans l'œuvre finale.

Pour l'instant, cette typologie s'applique aux recueils de nouvelles uniquement. Lorsque de nouveaux types de contributions apparaîtront, on pourra aisément les inclure. Mais déjà, je souhaiterai savoir ce que vous pensez, d'abord du principe de cette distribution, puis de l'équilibre de la pondération proposée...

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Dim 9 Jan 2011 09:25
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 2 Août 2009 11:28
Message(s) : 946
Localisation : Spatien
Si j'ai bien compris, ça fait 40 parts pour ceux qui ont participé et 70 parts à l'association. L'inverse totale de ce qui était décide au départ du poste.
Mais je suis plutôt d'accord sur le fond, à voir la forme

_________________
"L'imagination est plus forte que la science"
Albert Einstein
"un dé pour les dominer tous
un dé pour les unir
un dé pour les rassembler tous
et sur les tables, les faire jouer!"


Dim 9 Jan 2011 17:13
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour Boris,


Là j'ai du mal à comprendre comment tu compte ^-^

Il n'y a par définition aucune part de DA pour l'association. Celle-ci joue le rôle de l'éditeur et les DA sont comptés uniquement pour les auteurs. L'assiette des DA, càd le total des DA par exemplaire vendu, est calculée sur le prix de vente au public, comme dans tout contrat d'édition. Elle inclut les frais de fabrication et la part éditeur.

C'est justement tout l'objet de la démarche : appliquer à la lettre le droit français de l'édition, basé sur la cession des droits d'auteur ^-^

Sur ce qui est dit dans le premier post, je ne me souviens plus de l'idée, je crois que justement il y avait une part des DA pour l'association. Mais si l'on considère celle-ci comme éditeur, çà n'a plus lieu, sa part est prélevée avant de déterminer l'assiette des DA. De plus, j'avais raisonné en marge, alors qu'en droit français on raisonne par rapport au prix final. J'avais donc tout faux ^-^

Après, quant à se faire verser ses DA ou bien les reverser à l'association, la décision appartient à chacun. Au stade où l'on en est, les DA de chacun représentent un McDo, mais mis bout à bout, ils permettent à l'association de sortir un tirage supplémentaire. Plus tard, lorsque les choses seront bien sur les rails, ce sera certainement différent, du moins c'est ce que l'on peut espèrer ^-^

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Dim 9 Jan 2011 20:32
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonjour à tous,


Je viens de faire un petit calcul avec ces hypothèses, sur les 3 premiers recueils, ce que devraient être les DA, le fichier Excel est disponible en téléchargement.

Voilà le principe de calcul :
  • Je prends comme hypothèse des DA de 20% (Paramètres:L7C2), ce qui est gros par rapport au secteur (10% à 15% généralement), mais çà correspond à l'aspect associatif de l'édition et çà ne pose pas de problème d'équilibre,
  • Je calcule donc un total des DA par exemplaire (L3C2 de chaque feuille),
  • Après, je liste les auteurs avec pour chacun le nombre de participations, les types de participation sont listés dans la feuille "Paramètres" et la belle formule de la colonne C8 donne le nombre de parts de chaque auteur,
  • A partir de là, j'additionne les parts et je calcule en colonne C9 le pourcentage des DA totaux à attribuer à chaque auteur,
  • La colonne C10 traduit ceci en €uros/exemplaire, puis les C11 à C13 l'indiquent pour trois cas de figure parlants,
  • J'ai prévu une colonne C14 pour noter les règlements faits par l'association aux auteurs, et une C15 pour ce qui reste, si l'auteur décide de percevoir ses droits.

Les résultats confirment globalement ce que je disais plus haut :
  • Pour chaque auteur, les DA par exemplaire sont minimes, de l'ordre de quelques dizaines de centimes d'€uros, sauf pour le premier recueil, sur lequel, comme j'ai écrit toutes les nouvelles, je touche plus d'un €uro,
  • Pour nos tirages de quelques dizaines d'exemplaires et avec le nombre limité de ventes, çà se monte à quelques dizaines d'€uros par auteur, pour un total par recueil de l'ordre de quelques centaines d'€uros, soit le coût d'un tirage supplémentaire.

Pour moi, je reverse bien entendu tout à l'association. Pour la suite, je pense que, dès que l'on aura des tirages initiaux de 100 exemplaires, on pourra se permettre de reverser les DA et çà fera vraiment une différence pour les auteurs. D'ici là, on part sur l'exemplaire d'auteur et les ristournes sur des exemplaires que les auteurs peuvent revendre, çà vous permettra de vous en sortir largement mieux que par les DA stricto sensu et çà permettra en même temps de mieux diffuser les recueils et donc d'augmenter les tirages.

L'idée par rapport aux contrats d'édition que l'on prépare pour l'an prochain serait d'intégrer çà, dûment discuté et raffiné, car il y aa encore du boulot à faire dessus, dans ces contrats. On verra comment on fera pour les 3 premiers recueils, ce que l'on peut faire rétroactivement ou si l'on repart à zéro à partir d'un tirage déterminé. Et çà pourra servir de base de travail pour les autres types de publications. Je pense en particulier au JdR, qui risque d'être encore plus morcelé entre les illustrations, les playtests et les réécritures des règles.

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Lun 10 Jan 2011 06:17
Profil Site internet
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet   [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduit en français par Maël Soucaze.