Consulter les messages sans réponse | Consulter les sujets actifs Nous sommes actuellement le Ven 22 Juin 2018 00:26



Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
 Définition : hard-sf 
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Hard-SF


Définition
Sous-genre de la SF qui s'appuie sur une réalité scientifique plausible, réduit les extrapolations au nécessaire et en garde limité le nombre et l'étendue.

Origine
Un terme généralement accepté et utilisé par la plupart des sites de SF comme un des sous-genres classiques de la SF...


Jeu 17 Juin 2004 04:41
Profil Site internet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer 30 Juin 2004 00:24
Message(s) : 12
Localisation : Québec
Puisque la Hard-SF limite les extrpolation je suppose qu'elle doit se concentrer surtout sur les quelques decennies à venir, car à mon sens, plus on avance dans le temps, plus la recherche de cohérence scientifique sera ardu afin de conserver toujours à un niveau minimal l'extrapolation.

Qu'en dites-vous?

_________________
Starwars fait des enfants et L'Épopée de la Voie Lactée est l'un d'eux. Encore petit mais bien ambitieux.


Mar 3 Août 2004 17:44
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Message  
Bonjour jango,


Eh oui, déjà deux ans, affreusement désolé de ne pas avoir répondu et de faire du revival !

La Hard-SF, en tant que telle, postule une réalité scientifique proche de ce que nous connaissons, sans avancées majeures ou en nombre très limité.

Elle n'est à mon sens pas limitée intrinséquement dans le temps. On peut très bien postuler que la science n'a pas beaucoup changé en 100 ou 300 ans et rester cohérent, mais il faut soit expliquer le ralentissement, soit extrapoler seulement les domaines que l'on souhaite explorer et seulement sur la base de théories en gestation actuellement.

Effectivement, par contre, cela impose quelques contraintes, qui se font plus pressantes au fur et à mesure que l'on avance dans le temps. Mais je ne placerai pas la limite en quelques décennies mais plutôt en quelques siècles.

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mar 6 Fév 2007 05:46
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim 2 Août 2009 11:28
Message(s) : 946
Localisation : Spatien
Message  
La Hard SF c'est celle de Isaac Assimov (un exemple parmi tant d'autre) qui ne s'appuie que sur des science probable.
Par exemple des robot doué de conscience à force d'amélioration. Par exemple I-robot où un robot se trouve devant un dilemme. Chaque loi se contredisant il devrat tuer son maître pour le protéger et ce choix le poussera vers l'humanité.


Mar 4 Août 2009 11:25
Profil
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam 2 Mai 2009 21:16
Message(s) : 527
Message  
J'aime bien Asimov :shock: , mais je crois qu'il avait assez de culture scientifique pour connaître les limites de ses propres inventions. La miniaturisation des humains (Le voyage fantastique), les robots capables de jugements moraux (cycle Robot), la prédiction mathématique de l'histoire (cycle Fondation) étaient plutôt une occasion de bons récits que des extrapolations scientifiques plausibles.


Mar 4 Août 2009 18:29
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Message  
Bonjour à tous,


Asimov séparait ses oeuvres de vulgarisation et celles de SF et il savait effectivement où il était dans la hard-SF et où il s'en éloignait.

Dans le cas de Hoshikaze, on dira "2/3 space-opera, 1/3 hard-SF et une grosse pincée de cyber"...

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mar 4 Août 2009 21:19
Profil Site internet
Contributeur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar 20 Sep 2011 16:50
Message(s) : 37
Localisation : La huitième merveille - Lyon
A 1/3 hard-SF ? Je pense que Hoshikaze devrait refléter l'esprit des auteurs et que l'univers devrait aborder un petit peu tous les genres de S-F.

_________________
http://www.lyonmag.com/medias/images/3554333646292d69d97549c298b5fdba.jpg


Mer 28 Sep 2011 14:36
Profil Site internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun 17 Mai 2004 11:13
Message(s) : 3131
Localisation : Près de Paris
Bonsoir Myrelingues,


Étant donné qu'il s'agit d'une histoire du futur, nous ne pouvons aborder tous les genres de la SF ^-^

Le coté majeur reste le Space-Opera, tendant même vers le pulp. Après, le hard-science, c'est par exemple le déplacement par accélération, pas de vaisseaux de 10km de long, pas de pouvoirs psychiques ou de magie, etc...

Après, les 1/3 et 2/3, c'est un peu à la louche. Par exemple, les boucliers sont réellement space-op et pas hard-science. L'explication donnée au fait que les vaisseaux traversent un système stellaire en quelques jours et combattent en dogfight à moins de 1g est quant à elle vraiment mi hard-science, mi space-op : on savait le résultat que l'on voulait et il a fallu aligner la physique qui le permettrait et la faire rentrer au chausse-pieds...

_________________
@+

Benoît 'Mutos' ROBIN

"Si ce message n'est pas édité au moins 3 fois, attendez un peu, il n'est pas fini !"


Mer 28 Sep 2011 19:24
Profil Site internet
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet   [ 8 message(s) ] 

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduit en français par Maël Soucaze.